Xi Jinping (/ ˌ ʃ iː dʒ ɪ n ˈ p ɪ ŋ / SHEE jin-PING; Chinese: 习近平; born 15 June 1953) is a Chinese politician who has served as General Secretary of the Chinese Communist Party (CCP) and Chairman of the Central Military Commission (CMC) since 2012, and President of the People's Republic of China (PRC) since 2013. « Xi Jinping» : tous nos articles. Elle marque son style de pouvoir et l’image qu’il veut imprimer. Cette démarche symbolique eut les effets escomptés en suscitant un courant de sympathie à son égard, y compris parmi les intellectuels. Si, à l’époque de Hu Jintao [2002-2012], la Chine était devenue la deuxième économie mondiale, elle était aussi devenue un pays où la corruption atteignait des sommets, dans le Parti comme dans le reste de la société. En cette année du 100e anniversaire du parti communiste chinois, la Chine nourrit de grandes ambitions et son président se donne tous les moyens. Plus important encore, en qualifiant son ère de “nouvelle”, il a montré sa volonté d’accomplir de grandes choses, en l’occurrence porter la Chine au centre de la scène mondiale. Même si certains opposants traitaient Wen Jiabao de “roi de la comédie”, ses propos sur la démocratie écorchaient les oreilles des partisans d’une ligne dure au sein du Parti. Xi se positionne ainsi à la même hauteur que Mao. i24NEWS. Selon ses mots, puisque la Chine est entrée dans une “nouvelle ère” qui doit être celle d’un pays “plus fort”, il faut naturellement une “nouvelle pensée” pour la guider, qui ne peut venir que de lui-même. D’autant plus qu’au début de la période des réformes, Deng Xiaoping avait fermé les yeux sur ce phénomène pour mieux asseoir son pouvoir. En 2017, le nom du président Xi Jinping a été inscrit dans la charte du parti communiste chinois. Pour moi, l’objectif de Xi Jinping était d’opérer une refonte du PCC, pour aboutir à une Chine puissante appuyée sur son parti unique. Certes, c’était avant tout parce qu’ils n’avaient pas envie de se retirer du devant de la scène, mais les origines ordinaires de Hu Jintao avaient sans doute aussi eu une incidence. Trump a les élections présidentielles en ligne de mire. Ainsi encouragée à se développer sur le plan matériel, la société, privée du soutien de toute croyance, allait reporter sa foi sur la richesse, et la corruption avait inévitablement pointé son nez. En Chine, Xi Jinping devient l'égal politique de Mao. ", "China's ADIZ over the East China Sea: A "Great Wall in the Sky"? ", "The Communist Party is redefining what it means to be Chinese", "Xi Jinping and China's Traditionalist Restoration", "China's 'Hanfu' movement is making it hip to be old-fashioned. Xi Jinping a encore enfoncé le clou en établissant les règles politiques au sein du Parti s’assurant de la loyauté de ses cadres. Pour réaliser ce grand œuvre, la première condition est d’opérer une refonte du Parti pour lui redonner toute sa vitalité et sa force combative. Xi Jinping, en majesté avec Santa Claus, en 2010, deux ans avant son intronisation comme secrétaire général du Parti communiste chinois − et, accessoirement, président de la République populaire de Chine. Xi Jinping has faced repeated waves of protests within China for years in response to his regime’s inability to maintain quality government services. 0:45. Un rêve de réformes enterré par Xi Jinping, Chine. Pour cela, Xi Jinping a choisi d’attaquer sur deux fronts en contrôlant fermement à la fois les mandarins et le peuple. Découvrez toutes nos offres d'abonnement à partir de 1€, Créez votre compte pour profiter de l'édition abonnés sur le site et les applications. Newsletter. Xi Jinping bénéficiait en outre de l’aura d’“homme éclairé” de son père [Xi Zhongxun eut en charge la création en 1979 de la première zone économique spéciale de Shenzhen]. Il a opté pour la deuxième solution, parce qu’il considérait non seulement que la démocratie au sein du Parti était une des raisons de la situation, mais aussi qu’un processus de démocratisation aboutirait à l’affaiblissement, voire à l’abandon, du rôle dirigeant du Parti. C’est dans ce contexte d’un Parti gagné par la décadence et la morosité, marqué par la perte des convictions et de la détermination révolutionnaire de ses membres, et alors que le gouvernement peinait à répondre aux défis posés par la société, que Xi Jinping a pris les rênes du PCC. Différentes organisations sociales, y compris des associations de défense des droits civiques, ont alors prospéré en Chine. 0:23. En effet, le Parti n’a pas une existence abstraite ; s’il veut améliorer son mode de gouvernement, il lui faut d’abord remettre au pas les troupes bureaucrates, mieux tenir les fonctionnaires et restaurer leurs relations avec la population. ", "Joint Statement, Delivered by UK Rep to UN, on Xinjiang at the Third Committee Dialogue of the Committee for the Elimination of Racial Discrimination", "China's treatment of Uyghurs in Xinjiang divides UN members", "Statement at UN supports China on Xinjiang", "More countries join condemnation of China over Xinjiang abuses", "WHO dementiert Telefongespräch mit Chinas Präsident", "Chinese tycoon who criticized Xi Jinping's handling of coronavirus jailed for 18 years", "China going carbon neutral before 2060 would lower warming projections by around 0.2 to 0.3 degrees C", "China, the world's top global emitter, aims to go carbon-neutral by 2060", "China's top climate scientists unveil road map to 2060 goal", "Leader Taps into Chinese Classics in Seeking to Cement Power", "Why Xi Jinping's China is Legalist, Not Confucian", "Is 'China's Machiavelli' Now Its Most Important Political Philosopher? Le cinquième plénum [du 18e Congrès, en octobre 2015] avait encore aplani le terrain pour lui pour une année, et, arrivé au sixième plénum [2016], Xi Jinping a estimé que son pouvoir était désormais suffisamment solide pour ne plus avoir besoin de l’emballage des réformes. Ces dernières années, la Chine a promulgué ou amendé différents textes de loi visant à réprimer les organisations associatives et les mouvements de défense des droits de l’homme. Comme quasiment personne n’avait les mains bien nettes au sein de la classe dirigeante du PCC, Xi Jinping a pu combattre la corruption au sein du Parti sans rencontrer de grande résistance. ", Mulvad, Andreas Møller. Ren Zhiqiang, un ex-patron chinois et opposant à Xi Jinping, a été condamné à 18 ans de … ", "Beijing Police Detain Hundreds For Trying to Visit Chinese Leaders Over New Year", "Xi Jinping Millionaire Relations Reveal Fortunes of Elite", "China blocks Bloomberg for exposing financial affairs of Xi Jinping's family", "As China's Leader Fights Graft, His Relatives Shed Assets", "The Panama Papers are super awkward for Beijing", "Xi Jinping's family linked to Panama Papers", "Xi Jinping, likely China's next leader, called pragmatic, low-key", "China leader-in-waiting carries heavy political baggage to U.S.", "Xi, in 'Godfather' Mold, Looks Assertive and Even Imperial", "Xi Jinping shows his love of Game of Thrones but warns reality must not mirror fantasy", "Glowing profile cracks door open on private life of China's Xi", "Chinese President Xi Jinping in Cartoons", "Chairman Xi crushes dissent but poor believe he's making China great", "The World's Most Popular Leader: China's President Xi", "Michelle Obama is the world's most admired woman", "Xi Jinping has more clout than Donald Trump. Le Devoir, le quotidien indépendant par excellence au Québec depuis 1910. Une telle situation l’inquiétait au plus haut point, d’autant plus que l’effondrement de l’Union soviétique était encore tout récent, et qu’il faisait partie de la “deuxième génération rouge” [les enfants des communistes de la première heure, considérés comme une sorte d’aristocratie], sur les épaules de laquelle pesait la responsabilité de perpétuer le destin de l’étoile rouge. La population avait pris conscience de son rôle de citoyen et de ses droits, et des mouvements de protection de ces droits civiques avaient surgi çà et là. Pour combattre les personnalités dissidentes de la société civile ou les oppositions en tuant le mal dans l’œuf, le Parti a, sous couvert d’État de droit, transposé ses volontés (en fait, les idées de Xi Jinping) sous forme de lois et d’ordres auxquels les masses populaires doivent se conformer. Ce sont deux points fondamentaux dans la conception de la gouvernance de Xi Jinping, et il leur a consacré une grande part de son temps et de son énergie au cours des cinq premières années de son mandat. Pour cela, il faut à Xi Jinping des citoyens dociles et non des citoyens qui lui mettent des bâtons dans les roues ; et lorsque la population a des revendications jugées excessives et indues par le Parti, il convient de les réprimer. Dès le départ, il s’est montré cependant sélectif, visant en priorité ceux susceptibles de menacer son pouvoir, tandis que vis-à-vis de ses proches, de ses soutiens et des membres de la “seconde génération rouge”, il a non seulement fermé les yeux sur leurs agissements, mais les a même confirmés à leurs postes. The visit of President Xi Jinping to Mauritius marks a milestone in the consolidation of our relations with the People’s Republic of China. Xi was born June 15, 1953, the son of a well-placed Chinese Communist Party leader, Xi Zhongxun, a former comrade of Communist China’s founder Mao Tse-tung. Cela a été particulièrement net à l’époque de Hu Jintao. En arrivant il y a six ans au pouvoir, Xi Jinping entamait son mandat dans d’assez bonnes conditions, et connaissait même une courte lune de miel avec la population. Cependant, lorsque des initiatives susceptibles d’ébranler le pouvoir du Parti communiste chinois (PCC) sont apparues dans la population ou chez les intellectuels, Xi Jinping a dévoilé son visage de conservateur, et il a tracé clairement la ligne qu’il est déterminé à ne pas laisser franchir. À l’époque, je considérais qu’à moins d’un grand bouleversement, la ligne de Xi Jinping ne dévierait pas trop de cela durant son premier mandat. Plans to build polluting incinerators in densely populated areas, factories violating the human rights of workers, and a nationwide scandal in which multiple vaccine … "China Dreams and the ‘Road to Revival. C’est ce qui a donné naissance à tout un clan de flagorneurs dans les hautes couches dirigeantes. En matière de défense, il s’est assigné comme objectif de renforcer l’armée, grâce à une réforme destinée à en faire une armée capable d’être victorieuse au combat. Chinese dictator Xi Jinping on Monday issued orders to the People’s Liberation Army (PLA) to prepare to “act at any second” and maintain “full-time combat readiness,” the South China Morning Post (SCMP) reported Tuesday. Pékin pourra-t-il imposer à Taïwan “un pays, deux systèmes” ? Au cours des dernières années, les autorités ont arrêté beaucoup plus d’avocats défenseurs des droits civiques et de défenseurs des droits de l’homme qu’à l’époque de Hu Jintao. Ces résolutions ne reflétaient pas entièrement ce qu’il pensait. Or, il refusait absolument d’être le “prince du déclin”, et de voir le territoire légué par ses ancêtres se déliter entre ses mains. C’est une question de politique intérieure. Chine : le pouvoir de Xi Jinping ne tolère aucune opposition. Créez votre compte pour accéder à l'édition abonnés. Si le gouvernement a cherché à les réprimer, il a néanmoins donné l’impression d’être dépassé par l’ampleur de la tâche. Xi Focus : Xi Jinping met l'accent sur le développement de haute qualité du travail politique et juridique ---Le président chinois Xi Jinping a exhorté à réaliser des progrès solides dans la promotion du développement de haute qualité du travail politique et juridique, qui fait généralement référence au travail judiciaire, … En mai 2014, je donnais mon analyse lors d’une c… New York Times version chinoise – Niuyue Shibao Zhongwen Wang, Le site en chinois du New York Times, réalisé par une trentaine de journalistes et traducteurs installés à Pékin, présente une large sélection du quotidien américain traduite en chinois, mais aussi des articles et chroniques originales en, Chine. Derrière tout cela se pose la question de la succession de ces deux hommes ; en se posant en héritier de l’œuvre de Mao et de Deng, Xi Jinping a pu asseoir sa légitimité à l’intérieur du Parti. Avec la réforme de la Constitution supprimant toute limite au mandat présidentiel [et lui permettant de prolonger son règne au-delà de deux mandats] et inscrivant la “pensée Xi Jinping”, il s’est doté des pleins pouvoirs et se pose désormais vraiment en empereur rouge. Actuellement chercheur invité à l’université de Nottingham en Grande-Bretagne, il reste l’un des rares spécialistes chinois à commenter les affaires politiques chinoises et internationales. Avec le recul, on peut dire aujourd’hui que deux considérations ont dicté ces résolutions [d’apparence réformiste] alors prises par Xi Jinping : d’une part, la volonté d’améliorer la gouvernance du PCC pour rendre son règne plus efficace ; d’autre part, à un moment où il n’était pas encore détenteur de tous les pouvoirs, et où le Bureau politique issu du 18e Congrès était toujours le fruit d’un savant équilibrage entre les différentes factions du Parti, ses troupes n’étaient pas majoritaires et son action était encore entravée par d’autres factions et par des grandes pointures du Parti. Xi Jinping s'est définitivement affirmé mardi comme le plus puissant dirigeant depuis 40 ans en Chine: il est entré dans la charte du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir, à … The world should be wary", "Xi Jinping Meets with International Olympic Committee President Thomas Bach and Receives the Olympic Order in Gold", "China's Xi receives royal welcome in Belgium before EU talks – EUbusiness.com | EU news, business and politics", "Xi Jinping Receives the Order of the Liberator from Venezuela", "Xi Jinping Receives Order of José Marti of Cuba", "Xi Jinping Holds Talks with King Salman bin Abdulaziz Al Saud of Saudi Arabia Two Heads of State Jointly Announce Establishment of China-Saudi Arabia Comprehensive Strategic Partnership", "Chinese president receives Order of Republic of Serbia", "Lukashenko awards Order for Strengthening Peace and Friendship to Xi Jinping", "PM Modi conferred 'Grand Collar of the State of Palestine", "Presenting the Order of St Andrew the Apostle to President of China Xi Jinping", "China visit: UAE leadership strikes strategic deals with Xi Jinping", "A Familiar Face Back in Iowa: China's Vice President", "Changing of the Guard: Elite and Deft, Xi Aimed High Early in China", "Born Red: How Xi Jinping, an unremarkable provincial administrator, became China's most authoritarian leader since Mao", "Xi Jinping collected news and commentary", General Secretary of the Communist Party of China, 2017 re-election as Party general secretary, General Secretary Xi Jinping important speech series, General Secretary Xi Jinping's kindness we never forget, Chairman of the People's Congress Standing Committee of Zhejiang, First Secretary of the Communist Party Central Committee, Leader of the Foreign Affairs Leading Small Group, Leader of the Leading Group for Financial and Economic Affairs, Leader of the Leading Group for Comprehensively Deepening Reforms, Chairman of the Central National Security Commission, Commander-in-Chief of the People's Liberation Army, 19th Politburo of the Communist Party of China, 18th Politburo of the Communist Party of China, 17th Politburo of the Communist Party of China, Chairmen of the Central Military Commission, Vice-Presidents of the People's Republic of China, https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Xi_Jinping&oldid=1001706278, Communist Party of China politicians from Beijing, General Secretaries and Chairmen of the Communist Party of China, Members of the 17th Politburo Standing Committee of the Communist Party of China, Members of the 18th Politburo Standing Committee of the Communist Party of China, Members of the 19th Politburo Standing Committee of the Communist Party of China, People's Republic of China politicians from Beijing, Presidents of the People's Republic of China, Recipients of the Order of Abdulaziz al Saud, Recipients of the Order of the Republic (Serbia), Vice Presidents of the People's Republic of China, Secretaries of the Communist Party Shanghai Committee, Articles containing simplified Chinese-language text, Articles containing traditional Chinese-language text, Short description is different from Wikidata, Wikipedia temporarily semi-protected biographies of living people, Wikipedia indefinitely move-protected pages, Articles containing Chinese-language text, Pages using collapsible list with both background and text-align in titlestyle, Pages using photo montage without center alignment, Pages using photo montage with one or fewer images, Articles with unsourced statements from May 2020, Articles with unsourced statements from October 2020, Articles with Encyclopædia Britannica links, Wikipedia articles with BIBSYS identifiers, Wikipedia articles with CINII identifiers, Wikipedia articles with PLWABN identifiers, Wikipedia articles with SELIBR identifiers, Wikipedia articles with SUDOC identifiers, Wikipedia articles with Trove identifiers, Wikipedia articles with WORLDCATID identifiers, Беларуская (тарашкевіца)‎, Srpskohrvatski / српскохрватски, Creative Commons Attribution-ShareAlike License, 2007–2012: Secretary (first-ranked), 17th Central Secretariat, 1998–: Delegate, 9th, 10th, 11th, 12th National People's Congress, 2007–2012: Leader Group for Party Building, c. 2007–2012: Leader, Leading Group for Activities of Deepening the Study and Practice of the Outlook of Scientific Development, 2016–present: Commander-in-chief, Joint Battle Command of the, 2010–2013: Vice Chairman, State Central Military Commission, 2002–2007: Party Secretary, Zhejiang province, 2002: Deputy Party Secretary & acting governor, Zhejiang province, 1995–2002: Deputy Party Secretary, Fujian province, 1990–1996: Chairman, Standing Committee of the People's Congress of Fuzhou, Denton, Kirk. De ce fait, la campagne anticorruption a pris l’allure d’une épuration politique. Xi Jinping s’est servi de la lutte contre la corruption pour y parvenir, tout en l’accompagnant d’un travail d’éducation idéologique et de resserrement de la discipline. Né en 1968, ancien rédacteur en chef adjoint du Xuexi Shibao, journal de l’école du Parti communiste chinois, Deng Yuwen a pris un tournant en 2012 en publiant dans la presse internationale en chinois des analyses parmi les plus directes du pouvoir chinois. Comment régenter les membres de l’appareil politique ? Economie, politique, environnement : la Chine, l'actualité d'un géant. Le Parti n’a pas hésité non plus à “dégainer” dans le domaine idéologique. Xi Jinping s’est définitivement affirmé mardi comme le plus puissant dirigeant depuis 40 ans en Chine: il est entré dans la charte du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir, à l’égal du fondateur du régime Mao Tsé-toung. Xi, who chairs China’s Central Military Commission, ordered the People’s Liberation Army (PLA) to maintain “full-time combat readiness” and to be ready to “act at any second.” “The commanders and the soldiers of the whole army must… carry forward the spirit of combat without the fear of hardships and the fear of death,” the order … De ce point de vue, le retour du pouvoir du Parti entre les mains de la “deuxième génération rouge” ne correspondait pas au désir de Xi seul, mais à celui de beaucoup de ses pairs, y compris Jiang Zemin [secrétaire général du Parti entre 1989 et 2002]et Zeng Qinghong [qui servit à Jiang de relais dans les plus hautes instances du pouvoir] qui l’avaient aidé à accéder au sommet de l’État. Au bout d’un premier mandat, le président chinois a finalement abattu ses cartes, écrit ce fin connaisseur de l’appareil politique. Cependant, Xi Jinping ne souhaite pas pour autant se couper totalement du soutien de l’aile éclairée du Parti et des éléments modérés de la société. Quand Xi Jinping a compris que s’il ne voulait pas que le PCC meure entre ses mains il n’avait pas d’autre issue que de rejeter bon gré mal gré la méthode de Hu Jintao consistant à rechercher l’harmonie à coups de concessions et de reculs, il est passé à l’offensive pour combattre la corruption au sein du Parti et les tensions sociales. ", Zhang, Feng. Former Japanese PM reportedly met with Chinese President Xi Jinping last month to discuss Xi … Xi Jinping Thought on Socialism with Chinese characteristics for a New Era, commonly abbreviated as Xi Jinping Thought, is a set of policies and ideals derived from the Chinese Communist Party General Secretary Xi Jinping. Les faits ont montré qu’il avait fait ainsi le bon choix, et c’est leur tandem qui a donné le ton durant tout le premier mandat. L’exemple le plus illustre est le coup de filet policier de 2015 [plus de 200 interpellations dans 23 provinces le 9 juillet de cette année]. La “nouvelle pensée Xi Jinping” s’articule ainsi : tout en exerçant ses fonctions de guide du peuple, le Parti a trouvé une voie qui a permis à la Chine de s’enrichir et de devenir forte ; cette voie n’est pas celle des démocraties libérales occidentales mais une autre qui permet la renaissance nationale ; elle prend naissance avec Mao et culmine avec Xi ; elle mérite d’être promue au niveau mondial. Cependant, lorsque des initiatives susceptibles d’ébranler le pouvoir du Parti communiste chinois (PCC) sont apparues dans la population ou chez les intellectuels, Xi Jinping a dévoilé son visage de conservateur, et il a tracé clairement la ligne qu’il est déterminé à ne pas laisser franchir. Here's why", "CCP Constitution Amendment May Signal Xi's Power – China Digital Times (CDT)", "CPC creates Xi Jinping Thought on Socialism with Chinese Characteristics for a New Era", "Xi Jinping Thought approved for Party Constitution", "Second volume of Xi's book on governance published", "China's most popular app is a propaganda tool teaching Xi Jinping Thought", "China Revives Mao-Era Self-Criticism, but This Kind Bruises Few Egos", "The Mass Line Campaign in the 21st Century", "China's Political Spectrum under Xi Jinping", "Greater Bay Area: Xi Jinping's other grand plan", "China signals desire to bring Hong Kong under tighter control", "China's Xi vows support for Hong Kong leader during 'most difficult' time", "Xi Jinping again backs Hong Kong police use of force in stopping unrest", "China's Xi warns of 'foreign forces' at Macao anniversary", "Xi Jinping seen as indirectly lecturing Hong Kong as he tells Macau residents to make 'positive voices' heard and resolve problems with rationality", "China, Taiwan and a Meeting After 66 Years", "One-minute handshake marks historic meeting between Xi Jinping and Ma Ying-jeou", "What Xi Jinping said about Taiwan at the 19th Party Congress", "Xi Jinping warns Taiwan it will face 'punishment of history' for separatism", "Xi warns Taiwan independence is 'a dead end, "Taiwan president defiant after China calls for reunification", "Xi Jinping: From 'sent-down youth' to China's top", "China's 'fifth generation' of leaders reflects nation's shifts", "Meet China's Folk Star First Lady-in-Waiting", "Michelle Obama Tours Beijing With China's First Lady", "What Did China's First Daughter Find in America? Deux choix s’offraient à lui pour le changement : soit aller de l’avant vers plus de démocratie, soit opérer un retour en arrière vers une méthode à la Mao Zedong. 1:36. The leader of the world's most populated country and second largest economy (GDP), Xi Jinping holds a firm grasp on China's only political party. dh_be. Mauritius, a tiny island, almost an imperceptible dot on the world map, feels deeply honoured and privileged to host the visit of such a political giant of a country emerging as the second economic power. Il a ainsi restauré en partie son image de réformateur et de personnalité respectueuse des lois, même si, dans le même temps, les autorités ont continué d’intensifier leur contrôle de l’opinion publique. Pour remédier au délitement du PCC, il était donc devenu indispensable de concentrer les pouvoirs dans les mains de son secrétaire général. The “Control Measures” are part of Xi Jinping’s New Cultural Revolution, one goal of which is to stamp out all religious groups that the Communist Party cannot co-opt and control. Sur le plan diplomatique, à la faveur de la montée en puissance économique de la Chine, il cherche à mettre en place une politique offensive prônant le réalisme. ", "A new kind of 'great power relationship'? En ce qui concerne le contrôle des citoyens, Xi s’est montré impitoyable à l’encontre des voix discordantes, des dissidents et des oppositions, attisant le mécontentement populaire, dévoilant les noirceurs de l’administration ou remettant directement en cause la direction du Parti. Grâce notamment à l’initiative des “nouvelles routes de la soie” (projet Obor) et à la création de la Banque asiatique d’investissements dans les infrastructures (la BAII), il revendique pour la Chine une prise de parole dans les affaires internationales, avançant vers une position dominante sur la scène mondiale. Jusqu’à Xi, la Chine semblait sur la voie d’une démocratisation progressive. 4e épisode de notre série : la Hong Qi qui suit le président chinois autour du monde, comme « the Beast » de Donald Trump Cette année, dans un discours de dix minutes retransmis par toutes les chaînes de télévision officielles, ainsi que sur YouTube, le président chinois a communiqué un grand satisfecit à la nation entière pour son succès dans la réponse à l’épidémie de … Au fur et à mesure que l’enrichissement matériel devenait plus poussé et plus répandu, la corruption s’était donc étendue. Soyez les premiers informés de l'actualité en recevant les newsletters de LaProvence.com « XI JINPING et La CIIE » - Épisode 2 – « Ouverture de la Chine, De promesse en action » Comme l'a dit le président chinois Xi Jinping lors de la deuxième édition de la CIIE : « Nous sommes un pays de loyauté, si nous disons quelque chose, il faut compter dessus ». Politique de confidentialité; Conditions d'utilisation Tous les ans, Xi Jinping adresse ses vœux depuis Zhongnanhai, le siège du pouvoir à Pékin. La question fut même étudiée lors du quatrième plénum issu du 17e Congrès du PCC [en 2009], chose inimaginable aujourd’hui ! Lourde peine de prison pour un magnat chinois anti-Xi Jinping . En Chine, Xi Jinping devient l'égal politique de Mao Xi Jinping, ouverture du 19è Congrès du Parti communiste chinois, Pékin, le 18 octobre 2017. Le pouvoir de Xi Jinping se montre donc particulièrement attentif aux signaux d’alerte que cette épidémie envoie pour la bonne gouvernance de l’Empire chinois. Il a fait mine d’endosser les habits de Deng Xiaoping mais a surtout consolidé son pouvoir. C’est pourquoi il a parlé d’une “nouvelle ère” pour évoquer celle de son gouvernement : une nouvelle ère caractérisée par la volonté de “devenir plus fort” pour se démarquer du mot d’ordre “devenir riche” de l’époque de Deng Xiaoping et de celle du “relèvement de la nation” de l’ère Mao. Face aux forts mouvements d’opposition, il est apparu en position défensive.